Menu principal

samedi 27 octobre 2012

Vive les îles !!!

Il commence à faire froid en ce moment, non ? Que diriez-vous d'aller sur des belles îles ?
Voici, rien que pour vous, deux mangas se passant sur des îles isolées.

Suicide Island et l'île infernale.
Vous aurez vite compris qu'il ne s'agit pas d'îles paradisiaques ! 


Suicide Island
Parution française : 4 sur 8 (série en cours au Japon)
Type : seinen
Éditeur : Kaze
Mangaka : Kôji MORI

Synopsis : les suicides au Japon sont de plus en plus nombreux. Si une personne tente de mettre fin à ses jours plusieurs fois (les récidivistes), elle est alors transportée sur une île isolée. 

Notre héros, Sei, est donc envoyé sur cette île suite à sa deuxième tentative. Cependant, il n'est pas seul. Tout un groupe de personne l'accompagne. Malgré leurs anciennes envies de suicide, ils cherchent maintenant à survivre désespérément. 
Comment survivre sur une île quand on est livré à soi-même et que la confiance envers les autres n'existe quasiment pas ?
      http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/files/2011/11/suicide-island-1-kaze.jpg

L'île infernale
Parution française : 1 sur 3 (Série terminée au Japon)
Type : seinen
Éditeur : Komikku
Mangaka : Yusuke OCHIAI

Synopsis : la peine de mort à été remplacée au japon par un système de bannissement. Selon la gravité du crime, on envoie la personne sur une île plus ou moins éloignée de l'archipel. C'est sur l'île la plus éloignée, donc rassemblant les criminels les plus violents, qu'arrive Ei Mikoshiba. Il fut envoyé sur cette île après un quintuple meurtre. S'il est sur cette île, c'est avant tout parce qu'il l'a voulu. Il est, en effet, à la recherche de l'homme qui a tué toute sa famille et qui est sur cette île depuis 6 ans. 
Ei semble robuste et prêt à tout pour retrouver cet homme. Cependant, cette île où règne uniquement les plus forts et traitant les autres comme des esclaves n'aura telle pas raison de lui avant ?
      http://www.manga-sanctuary.com/IMAGES_NEWS/Image/komikku/l-ile-infernale-manga-volume-1-simple-60136.jpg

Ces deux mangas sympathiques, partant sur un changement de "référentiel juridique", permettent facilement de créer des évènements violents et justifiés. Les dessins, d'un trait "plus adultes" ne sont pas forcément appréciés de tous. Cependant, les histoires semblent cohérentes dans l'ensemble, bien que Suicide Island possède un rythme plutôt lent et peu violent comparé au premier tome de l'île infernale.                                             

Bande d'annonce Suicide Island : 

Enjoy the sun :D