Menu principal

mardi 13 novembre 2012

Retour sur les Utopiales 2012

On vous en avait parlé dans le précédent article, le dimanche 11 novembre dernier, la fine équipe de JSE était présente à Nantes pour le festival international de la science-fiction les Utopiales.

C'est maintenant l'occasion de vous donner un petit retour sur les moments qui nous ont marqué et les choses qui nous ont un peu moins plu.


Les points négatifs

Avant de détailler ce qui nous a plu, c'est à dire toute la journée, on va commencer par les quelques points négatifs du festival qui se résument en peu de chose, l'optimisation de l'utilisation de la cité des congrès

Pour le rez-de-chaussée qui proposait plusieurs expositions de dioramas Lego, de dessins et planches de BD originales, ainsi que la grande librairie avec son espace dédicaces et les salles de conférences, rien à dire.  Par contre le premier étage et le sous-sol étaient mal exploités.

Pour ceux qui y étaient, l'édition 2011 proposait sur tout l'étage l’exposition La très Extraordinaire Expérience du Dr Grordbort de Greg Broadmore, invité d'honneur, exposition très steampunk avec peintures, sculptures et reproductions d'armes tirées de l'univers de l'auteur. Cette année, tout cet espace était simplement vide et finalement l'étage n'était utilisé que pour une salle de projection et les vestiaires cosplay. Bon, les cosplayeurs étaient tout de même content, ça leur permettait de prendre des photos tranquillement.

Le sous-sol, espace qui l'année passée accueillait juste un espace steampunk, regroupait cette année les pôles asiatique, ludique et jeux vidéos. Ce qui m'a perturbé à cet étage, c'est qu'on devait traversé un pôle asiatique étriqué, constitué de boutiques et de stands associatifs pour pouvoir accéder au pôle ludique. De plus, aucune signalétique n'était présente sur les stands. Résultat, on se sentait vite perdu.
A cela s'ajoutait une grande salle faiblement éclairée remplie de tables prévues pour du jeu de rôles et du jeu de plateau pour le pôle ludique. Le tout donnait l'impression de mettre ses deux pôles dans un coin du festival.

Dernier point négatif, les indications des différents pôles. En effet, du fait d'un trop faible tirage des programmes, notre groupe n'a pu avoir qu'un plan pour 5 personnes. Du coup, on était souvent en difficulté pour trouver certains pôles mais surtout pour consulter le programme. Les emplacements dans le festival résumant le programme du jour étaient insuffisants - un programme global à l'entrée du palais des congrès et une feuille A4 auprès de chaque scène - et pour ce qui étaient des indications, aucun plan n'étaient affichés mis à part un fléchage à l'entrée.

Les points positifs

Maintenant, parlons de ce qui nous plu, la programmation. Des conférences, des tables rondes, des projections, des dédicaces, du cosplay ... bref, de quoi occuper une journée entière ou presque. Presque, puisque forcément, toutes les conférences ne nous intéressaient pas et les projections tombaient à cheval sur d'autres animations. On pouvait alors se balader dans le pôle asiatique et discuter avec David de Jap'N Go et les p'tits gars de Espace France Japon ou encore de flâner dans les boutiques de GN et de jeux de plateau.

En ce qui concerne les conférences, trois durant la matinée nous ont intéressé plus particulièrement :
  • City Hall : quand le manga rencontre les pères fondateurs de la science-fiction.
    La conférence était l'occasion de rencontrer les scénaristes et dessinateurs du manga City Hall, Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre et ainsi d'en savoir un peu plus sur ce très bon manga (une critique ne devrait pas trop tarder d'ailleurs)
  • The Big Bang Theory : l’humour sert-il la science ?
    Cette conférence permettait de montrer comment l'humour pouvait servir la science, au gré de divers exemple au cinéma ou dans les séries télés.
  • Le retour des super héros, des comics au cinéma. Cette table ronde nous présentait l'évolution des adaptations de comics au cinéma. Des essais ratés des premiers Spiderman dans les années 70 avec un Peter Parker en pyjama jusqu'à la magnifique adaptation des Avengers, les différents intervenants ont donné leurs avis de manière plus ou moins objectifs sur ces adaptations.
Durant l'après-midi, j'ai rencontré Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre afin de me faire dédicacer mes deux tomes de City Hall. J'ai pu à cette occasion discuter avec eux et ainsi apprendre qu'ils viendront en dédicaces à Rennes les 17 et 18 mars à l'occasion de la sortie du tome 3. Guillaume a d'ailleurs eu la gentillesse de répondre à ma requête qui était de dessiner, en plus de Jules Verne, un poulpi, mascotte de JSE. 

Clou du festival, moment le plus attendu des visiteurs puisque tout l'espace était blindé, le concours cosplay. En plus d'être dans le public, JSE était très bien représenté puisque Blitz était la présidente du jury, Minako participait en prestation solo avec son cosplay de Lelouch et Hilda participait en prestation groupe en England version pirate d'Axis Power Hetalia. Le défilé était animée par la Brigade SOS et le niveau global des costumes et prestations était très bons.
On a pu voir des prestations bourrées d'humour comme avec Fremen de Dune qui nous vendait son produit pour ne pas glisser sur des peaux de bananes ou le groupe Star Wars qui mettait en scène la parodie Star Wars de "Somebody That I Used to Know", "The Star Wars That I Used To Know". D'autres prestations plus sérieuses mettaient en scène leur personnage comme dans l'oeuvre originales comme avec Lelouch devenant empereur de Britannia ou le groupe Ghibli croisant habilement les différents films de Hayao Miyazaki.

Les résultats étaient les suivants :
Individuels :
1er : Carmilla (Vampire Hunter D)
2ème : Fremen (Dune)
3ème : Lelouch (Code Geass)

Groupes:
1er : Trinity Blood
2ème : Groupe Ghibli
3ème : Axis Power Hetalia - ex aequo : Final Fantasy X

Coup de Coeur : Star Wars


Conclusion

Cette édition 2012 des Utopiales était de nouveau une belle réussite même si on avait l'impression qu'elle était moins bien fournie que l'année précédente. Cela a aussi été l'occasion pour JSE de faire de nombreuses rencontres et aussi faire connaitre un peu plus notre association.
Grand merci à Blitz pour avoir fait la promo devant un amphi bondé pour la convention qui aura lieu les 9 et 10 mars.