Menu principal

jeudi 24 avril 2014

Une petite gourmandise japonisante : le Kit Kat !

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de mes petites découvertes lors de mon voyage au Japon d'avril 2014.
Hier soir, j'ai organisé à la maison, une petite soirée WTF Kit Kat Japan avec trois autres petits poulpes. Le principe est simple : j'ai ramené tous les parfums de Kit Kat que j'ai pu trouvé que l'on ne trouve pas en France pour une dégustation entre poulpis.


Cela nous donne donc de droite à gauche et de bas en haut : 
wasabi, sandwich au haricot rouge ;
- thé vert - sakura, flan à faire fondre, chocolat noir ; 
cheesecake coulis fraise et fraise.



Wasabi (spécialité de Shizuoka) : sur une base de chocolat blanc, le wasabi est très subtil. Pour cela on retrouve bien l'ambiance des mets japonais. Sans doute mon préféré de la sélection. Le wasabi rehausse juste un peu le chocolat en fin de bouche. Le seul à avoir mis tout le monde d'accord : c'est bon et on en reprend facilement.

Image

Sandwich au haricot rouge (spécialité du Tokai) : la première chose qui m'a étonné c'est qu'ils ont réussis à donner au chocolat la texture du haricot rouge. En effet, le chocolat a un côté pâteux qui colle à langue. C'est assez étonnant. Le goût par contre ne suit pas vraiment. On sent vaguement l'azuki.


Thé vert - sakura : moins sucré que le traditionnel thé vert, la note de fleur de cerisier se retrouve dans le biscuit. Très doux. Mon second favoris.

Image

Thé vert : absent de la photo parce que j'ai tout mangé avant de rentrer :P. Le classique Kit Kat japonais. Très bon si l'on aime l'arôme du thé vert et le sucre (la base chocolat blanc le rend un peu écœurant).

Japanese Kit Kat - Custard Pudding

Flan à faire fondre (custard pudding) : malheureusement nous ne l'avons pas encore goûté. Je n'ai pas réussi à trouver sur le net, les instruction pour le faire fondre :/.


Chocolat noir : un délice ! Encore meilleur que le classique, bien que proche en goût. Le chocolat noir permet de doser l'apport en sucre et c'est tant mieux. J'espère qu'il aura un jour la chance de débarquer en France.

Image

Cheesecake coulis fraise (spécialité de Yokohama) : c'est assez particulier. On approche vaguement le goût du cheesecake sans sentir le coulis. Quand il est à température ambiante voir un peu chaud... il pue ! On sent bien l'odeur du fromage et c'est assez désagréable, même s'il reste agréable en bouche. Un peu écœurant et amer.


Fraise : pour moi le pire de tous. À Kyoto, j'ai eu la chance de goûté les meilleures fraises de ma vie et donc de comprendre cet engouement pour les fraises (à la sortie de la saison des sakura) pour les desserts japonais. Là, on est bien loin de ce fruit sucré et légèrement acide. À la place, on retrouve cet arome fraise chimique qui me font détester les yaourts et autres desserts à la fraise.

Vous le comprendrez, le Kit Kat au Japon, c'est un peu l'une des confiseries de base (avec les pockyPuré...). Les japonais se les sont tellement appropriés (oui, parce que rappelons que c'est un gâteaux anglais à la base, commercialité par une entreprise française : Nestlé) qu'ils les ont déclinés sous des formes régionales (et donc collectionnable !). Et ça marche ! J'avoue n'avoir pris celui au sandwich de haricot rouge, que parce que c'était une édition limitée...

Carte des Kit Kat japonais du moment
source : lemanger.fr

Poulpi Mélie.